L’histoire d’Emmaüs

1949 :   abbé Pierre

Fondateur d’Emmaüs, l’Abbé Pierre recueille dans son auberge de Neuilly-Plaisance un homme désespéré et au bord du suicide, Georges LEGAY. Celui-ci lui demande son aide, mais l’Abbé Pierre ne possède rien. Aussi lui propose-t-il de consacrer sa vie à aider les autres plutôt que de la détruire.

L’homme sera le premier compagnon d’Emmaüs. Ensemble, ils organiseront le mouvement.

Rapidement, plusieurs compagnons y prendront part et auront l’idée de récupérer des objets usés pour les revendre. Les fonds serviront alors à la construction d’abris provisoires.

1954 :

Hiver 54 : l’Abbé Pierre lance un cri d’alarme contre la misère, à la radio. Cet appel à « l’insurrection de bonté » intervient juste après le décès d’une femme, morte de froid dans la rue. Cette année-là, l’hiver est particulièrement rigoureux et s’apprête à faire d’autres victimes.

Le fondateur d’Emmaüs incite tous les Français à recueillir les sans-logis chez eux, à donner des couvertures, de la nourriture et du temps afin de sauver la vie de dizaine de milliers de personnes. L’appel est entendu et la France assiste à l’un des plus grands élans de générosité de son histoire.

Le mouvement aboutira au vote d’une loi interdisant l’expulsion des locataires en hiver.

1969 :

Première assemblée mondiale d’Emmaüs.

Afin d’établir un lien entre toutes les communautés Emmaüs du monde, l’Abbé Pierre organise la première assemblée internationale du mouvement, à Berne. Au cours du rassemblement, le Manifeste Universel du Mouvement Emmaüs est adopté.

1984 :

La banque alimentaire est née. L’Abbé Pierre réagit une fois de plus contre la pauvreté.

2004 :

Nouvel appel de l’Abbé Pierre.http://www.wat.tv/video/hiver-54-partie-19h0k_2hq1v_.html

Cinquante ans après le fameux appel de l’hiver 54, l’Abbé Pierre récidive contre une pauvreté toujours présente. Devant plusieurs milliers de personnes, il dénonce  l’égoïsme des gens heureux et bien lotis, qui s’appuient sur les autres ou sur l’Etat pour venir en aide aux démunis. Il invite la population à agir.

  tombe de l'Abbé Pierre

Décès en 2007 de l’Abbé Pierre, fondateur d’Emmaüs à l’âge de 94 ans.

Son appel à la bonté au cours de l’hiver 54 reste gravé dans toutes les mémoires.

Un homme de tous les combats

Courageux, passionné … et épris de Dieu.

Le nom Emmaüs est celui d’une localité de Palestine où des désespérés retrouvèrent l’Espérance. Ce nom évoque pour tous, croyants ou non croyants, notre commune conviction que seul l’amour peut nous lier et nous faire avancer ensemble.

 

abbé Pierre